Les légumineuses

Les légumineuses regroupent les lentilles, les pois, les fèves et les haricots.

Très riches en protéines et en fibres solubles, elles capturent le gras, permettent l’assimilation des oligoéléments et font baisser le cholestérol.

Elles sont très importantes et il est conseillé d’en consommer une grosse cuillère à soupe par personne, deux fois par jour maximum.
Vous pouvez en congeler dans des petites barquettes et en sortir ces équivalents quand vous en avez besoin!

Asséchantes et diurétiques, les légumineuses nécessitent un grand feu intérieur pour être correctement digérées.
En cas de fermentations intestinales bien redoutées lorsque l’on consomme des légumineuses, on peut s’allier du pouvoir des épices que sont le poivre noir, le clou de girofle, le piment de cayenne, ou encore le gingembre.
On peut également ajouter dans l’eau de cuisson de la sauge, de la sarriette, du vinaigre, ou de l’algue kombu et/ou une cuillère à café de bicarbonate de soude.

Avant de les cuisiner, elles doivent être lavées, puis trempées au moins 6 heures.

On peut (en fait, on devrait, pour bénéficier de tous leurs nutriments) également les faire germer si l’on possède un germoir, ou non en arrosant les légumineuses deux fois par jour pendant quelques jours, et ainsi bénéficier de toutes leurs vitamines, minéraux, antioxydants et protéines.
Les légumineuses se réveillent, se réactivent, grâce à l’intervention de l’eau! Elles sont alors revitalisées après avoir attendu parfois très longtemps d’être consommées.
A faire tous les jours.

Pour connaitre le temps de trempage et de germination, voir l’article ici

Le plus important est évidemment de bien les mastiquer!

Il faut varier votre alimentation pour une meilleure assimilation des protéines (durant la journée, ou sur un même repas pour les femmes enceintes).

La présentation

  • cornilles (d’origine africaine, le niébé)
  • edamame (fèves immatures de soja)
  • fèves
  • haricots azuki (purifiants, doux, astringents, ils sont riches en fibres et en vitamine B9 (l’acide folique est essentiel à la production de nouvelles cellules))
  • haricots de Lima
  • haricots navy (blancs)
  • haricots pinto (origine Mexique)
  • haricots rouges
  • haricots soja mungo (énergétiques, reminéralisants, ils sont également hypocholesterolémiant)
  • lentilles vertes et corail (énergétiques, nutritives et digestes, elles sont aussi un allié des femmes qui allaitent)
  • lupin
  • petits pois
  • pois cassés
  • pois chiches (diurétiques, stomachiques et énergétiques, ils aident à lutter contre les parasites intestinaux. On peut ajouter de l’algue kombu pour faciliter leur digestion assez difficile)
  • soja
  • tempeh (fait à base de soja fermenté)
  • tofu

Cuisson légumineuses (pdf à imprimer)

Tremper Germer (pdf à imprimer)

2019-04-30T09:56:45+02:00Tags: , , |